Michel Jazy est né le 13 juin 1936 à Oignies (Pas-de-Calais)
Il a été un athlète international français, licencié tout d'abord au CO Billancourt puis au CA Montreuil de 1956 à 1968, spécialiste du demi-fond. Michel Jazy a marqué le sport français des années 1960

Il a amélioré 9 records du monde (une performance inégalée par un athlète français), 17 d'Europe et 43 de France, sur des distances variant du 800 au 5 000 mètres mais il est aussi célèbre pour sa longue rivalité avec Michel Bernard, bien que ce dernier ait aidé Jazy à battre certains records du monde et soit à l'origine de la médaille d'argent de Jazy lors des Jeux olympiques de Rome en 1960.
Outre cette médaille, Jazy remporte deux titres européens, à Belgrade en 1962 sur 1500 mètres puis à Budapest en 1966 sur 5 000 mètres. Ses tentatives de record du monde au tout début, eurent même droit à des retransmissions télévisées. Sa rivalité avec Michel Bernard éteinte, Jazy se trouva un nouveau rival, après une déception aux Jeux de Tokyo, en la personne de Ron Clarke et l'émulation qui naquit de cette rivalité lui permit de battre quatre records du monde, cinq d'Europe et neuf de France durant le seul mois de juin 1965.

Michel Jazy, alors typographe au journal L'Équipe où Marcel Hansenne lui permet de concilier vie professionnelle et sport de haut niveau, se révèle lors des jeux Olympiques de Rome en 1960. Dans une course lancée sur un rythme fou par Michel Bernard, Michel Jazy obtient la médaille d'argent du 1 500 mètres derrière le talentueux Australien Herbert Elliott. En 1962, il est champion d'Europe du 1 500 mètres, et établit son premier record du monde, sur 2 000 mètres, puis bat celui du 3 000 mètres.

En 1964, à Tōkyō, il est le favori du 5 000 mètres. Mais, engageant le sprint trop tôt, il doit se contenter de la quatrième place, laissant la victoire à l'Américain Bob Schul, et les deux autres médailles à l'Allemand Harald Norpoth et à l'Américain Bill Dellinger. Malgré sa déception, Michel Jazy continue de briller sur les pistes. En 1965, il bat quatre records du monde. Champion d'Europe du 5 000 mètres et médaillé d’argent sur 1 500 mètres en 1966 à Budapest, Michel Jazy fait ses adieux à la compétition en octobre de la même année, à Saint-Maur, en améliorant le record du monde du 2 000 mètres, dans une course où Jean Wadoux lui a servi de lièvre.

—  Pierre LAGRUE  historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Michel jazy

© 2020 par Polonia France Sport - Oignies - 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now